Le collectif EduNathon menace d’attaquer l’Éducation Nationale pour favoritisme

Depuis plusieurs années la France s’est engagée à promouvoir les logiciels libres dans le secteur de l’éducation, aussi bien pour faire des économies, que pour développer la concurrence et mettre en avant des alternatives aux solutions populaires du marché.

Pourtant, le Ministère de l’Éducation Nationale a signé un nouveau contrat avec Microsoft n’est pas au goût de tous…

Vallaud-Belkacem est accusée de s’être « placée dans l’illégalité au regard du Code des marchés publics » !

microsoften

 

D’un montant de 13 millions d’euros, ce contrat concerne la formation des élèves et des enseignants sur les plateformes numériques. Il prévoit également la fourniture des solutions de l’éditeur ; Cloud, avec Office 365 dans sa variante Education, OneDrive et 1 To de stockage, et Microsoft Azure Active Directory.

 

La presse du numérique en parle :

Le collectif EduNathon menace d’attaquer l’Éducation Nationale pour favoritisme

L’accord Microsoft-Éducation nationale fait (encore) des vagues

L’Education nationale sous influence américaine entre Cisco et Microsoft

Un recours demande l’annulation du partenariat entre Microsoft et l’Éducation Nationale

 

Publicités

Publié le 2 février 2016, dans Éducation, Politique, et tagué . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :