Archives de Catégorie: Culture

Une erreur de traduction a sans doute changé la fin de la Seconde Guerre mondiale

Aujourd’hui on vous invite à lire un article de septembre 2014 :
« Mokusatsu », l’erreur de traduction qui a changé le cours de la Seconde Guerre mondiale »

Souvent présentée par les linguistes comme la plus grave erreur de traduction de tous les temps, l’interprétation du terme « Mokusatsu » est au cœur d’un des pires carnages du XXe siècle.

 

 

Déclaration, signée le 26 juillet par le président américain Harry S. Truman, le Premier ministre britannique Winston Churchill et le président chinois Tchang Kaï-chek  :

 « Nous appelons le gouvernement du Japon à prononcer aujourd’hui la capitulation sans conditions de toutes les forces armées japonaises. […] Sinon, le Japon subira une destruction rapide et totale. »

 

Les adjectifs n’ont pas été choisis au hasard. La titanesque Opération Downfall (débarquement terrestre programmé pour le 1er novembre) n’était plus la seule option américaine : Truman savait alors depuis dix jours que sa bombe atomique était opérationnelle. Ce qu’il ne savait pas encore, c’est qu’il ordonnerait de la lâcher sur Hiroshima, le 6 août, puis Nagasaki, le 9 août.

La décision finale était suspendue à la réaction des autorités nippones. Mais alors que l’ultimatum allié avait le mérite de la clarté, le Japon choisira d’y faire une réponse pleine d’ambiguïtés: « Mokusatsu ».

Un mot qui sera trop vite traduit par « ignorer avec mépris »…

 

 

Lire l’article complet

 

Voir également :

6 août 1945 – Bombe atomique sur Hiroshima

9 août 1945 – Bombe atomique sur Nagasaki

 

Une rivière Indienne s’assèche et révèle d’anciens secrets incroyables

Pour la première fois dans l’histoire, une combinaison de sécheresse et de surconsommation de l’eau a poussé la rivière Shamalaà Karnataka jusqu’à ses derniers retranchements, révélant ainsi sur le rivage des secrets…

De milliers de  « Lingas de Shiva » qui ont été sculptés il y a très longtemps sur le lit de la rivière.

 

Lire la suite et voir d’autres les photos

 

 

Un massacre datant de la préhistoire découvert en Alsace

En mars dernier, lors d’une fouille préventive à Achenheim, à 10km de Strasbourg, une équipe d’archéologues de l’INRAP (Institut National de Recherches Archéologiques Préventives) fait une découverte spectaculaire.

Les fouilles ont mis à jour des crânes fracassés, des jambes cassées et des bras arrachés au cours d’un massacre perpétré il y a plus de 6 000 ans et de façon méthodique. La glaçante trouvaille préhistorique a été faite dans un ensemble de 300 silos, c’est-à-dire des fosses couvertes qui servaient surtout à entreposer des céréales et d’autres denrées dans les villages.

 

8720057

8720489

 

 

Lire la suite

 

Le poignard de Toutankhamon forgé dans un métal extraterrestre

De récentes analyses révèlent qu’un poignard trouvé au début du 20e siècle dans le tombeau de Toutankhamon, en Égypte, a été forgé à partir de fer d’origine météoritique.

 Poignard en or

C’est en utilisant des méthodes non invasives de spectrométrie de fluorescence des rayons X (X-ray fluorescence) que des chercheurs italiens de l’École Polytechnique de Milan, de l’Université de Pise, de Turin, et leurs collègues Égyptiens du musée du Caire et de l’université du Fayoum, ont pu établir la composition de la lame de fer…

 

Lire l’article complet

Un ado a trouvé une cité maya grâce aux constellations

William Gadoury, un Québécois de 15 ans passionné des Mayas, a réussi à mettre la main sur une nouvelle cité. Il a appliqué une théorie selon laquelle cette civilisation choisissait l’emplacement de ses villes en fonction de la position des constellations.

 4ee3cadd-3555-48b9-b6b9-4f29fad9cae8_original

Des analyses à partir des satellites de différentes agences spatiales internationales ont révélé qu’il y avait effectivement une pyramide et une trentaine de bâtiments à l’endroit précis identifié par le jeune homme.

 

Lire la suite

 

Découvertes étonnantes que personne ne peut expliquer rationnellement

Grâce aux progrès de la technologie, on fait régulièrement de nouvelles découvertes extraordinaires. Certaines correspondent à nos connaissances et à nos attentes, d’autres surprennent toute la communauté des savants du monde.

Ces découvertes sont si étonnantes que personne n’arrive à les expliquer avec certitudes. Ce sont les énigmes de nos ancêtres !

mystere-porte-soleil-bolivie

 mystere-obelisque-couchee

mystere-pierres-geantes-costarica

  Cliquez pour voir ces découvertes

 

Novlangue

Dans le roman « 1984 », le novlangue est la langue officielle d’Océania, imposée par les dirigeants. Son objectif est de restreindre le domaine de la pensée et son indépendance par la réduction au strict minimum du nombre de mots utilisés…

orwell 1984 novlangue Newspeak neolengua novparolo uuskieli újbeszél nýlenska neolingua nytale nowomowa novilíngua новояз novorek nyspråk

Pour en savoir un peu plus… cliquez ici

Les femmes iraniennes dévoilaient librement leur beauté dans les années 70

Les femmes sont belles ! Et les Iraniennes ne dérogent pas à la règle…

Les Iraniennes de 1970 adoptaient un style très décontracté, suivant le courant de liberté et d’émancipation qui s’est peu à peu essoufflé avec l’arrivée du conservatisme religieux dès 1979 !

Découvrez les photographies surprenantes de ces femmes libérées en cliquant ici.

L’histoire oubliée des Blancs réduits en esclavage

Les historiens américains ont étudié tous les aspects de l’esclavage des Africains par les Blancs, mais ont largement ignoré l’esclavage des Blancs par les Nord-Africains.

Au XVIe siècle, les esclaves blancs razziés par les musulmans furent plus nombreux que les Africains déportés aux Amériques.

Les esclaves chrétiens étaient souvent si abondants et si bon marché qu’il n’y avait aucun intérêt à s’en occuper ; beaucoup de propriétaires les faisaient travailler jusqu’à la mort et achetaient des remplaçants.

Entre 1530 et 1780, il y eut presque certainement un million et peut-être bien jusqu’à un million et un quart de chrétiens européens blancs asservis par les musulmans de la côte barbaresque.

Lire les articles sur ce sujet :

L’Esclavage des blancs. Pourquoi ce silence sur cette réalité ?

L’esclavage oublié : celui des Blancs par les Nord-Africains

« La Traite des Slaves : l’esclavage des Blancs du VIIIe au XVIIIe siècle » de Alexandre Skirda

 

271 ans avant Pantone, un artiste a répertorié toutes les couleurs imaginables !

En 1692, A. Boogert, un artiste hollandais, a débuté l’écriture d’un livre sur l’art des mélanges en aquarelle. Il commence son livre par une réflexion sur l’utilisation de la couleur en peinture puis se met à décrire et expliquer les dilutions. A. Boogert peint ensuite un exemple de toutes les couleurs inimaginables avec différentes teintes et saturations.

Le livre, de presque 900 pages, est d’une certaine façon une version ancienne des guides de couleurs que nous connaissons tous aujourd’hui, tels que le célèbre Pantone Color Guide qui ne sera publié qu’à partir de 1963…

Boogert 1Boogert 2

Selon l’historien Erik Kwakkel, le livre devait être un guide éducatif. Seulement, ce dernier n’a été publié qu’en un seul et unique exemplaire

L’ouvrage est entièrement consultable sur ce site. Vous pouvez même de , il est conservé à la bibliothèque Méjanes, à Aix-en-Provence.

%d blogueurs aiment cette page :