Archives de Catégorie: Scandale

Le racisme « anti-blanc » s’affiche à l’Université

Depuis un mois et demi, un collectif d’extrême gauche s’est installé avec une centaine de migrants dans des locaux universitaires situés à Saint-Denis. Depuis, des tags anti-France, anti-blancs et homophobes fleurissent sur les murs de la Faculté. L’Université a annoncé qu’elle portait plainte.

 

Lire l’article

Lire aussi :

Une association réveille le débat sur le « racisme anti-Blanc »

« Le racisme anti-blanc prend une ampleur conséquente »

Publicités

Des moyens publics ont-t-ils été utilisés pour soutenir E. Macron ?

Des élus lyonnais LR envisagent de saisir le procureur de la République, accusant Gérard Collomb de « pratiques illégales » du temps où il était à la tête de la ville de Lyon.

Dans leur ligne de mire, une grande réception organisée à l’hôtel de ville par Gérard Collomb le 2 juin 2016 où il avait convié les forces vives de la ville. Le gratin du monde économique, culturel, sportif, associatif avait chaleureusement applaudi le ministre de l’Économie de François Hollande, venu présenter sa vision de la France en Europe et dans le monde.

 

Lire l’article

Les mensonges sur France Télécom éclairent ceux sur la SNCF

Pour justifier les ordonnances sur la SNCF, le gouvernement assure que son seul objectif est d’améliorer le fonctionnement de l’entreprise dans le cadre de l’ouverture à la concurrence.

Les mêmes arguments, avancés pour France Télécom voilà 20 ans, ont débouché… sur une cascade de mensonges !

Lire la suite

Risques de dérapages budgétaires pour les JO 2024

Un rapport pointe de possibles dérapages et préconise de prendre rapidement des décisions dans le dossier des Jeux d’été 2024 à Paris. Il est question de «réels risques à la fois de non-réalisation dans les délais de certains équipements mais aussi de surcoûts importants ».

Lire l’article :
Jeux olympiques 2024 : un rapport alerte sur de possibles dérapages budgétaires
Relire également :
Dérives et surcoût exorbitant : l’Euro 2016 va faire mal aux finances de la France !

Campagne de E. Macron : 4 donateurs signalés au fisc et à la justice

Sur 24 de donateurs trop zélés (dons supérieurs à la limite légale 4.600 euros par personne physique) détectés dans la campagne d’Emmanuel Macron en 2017, quatre n’ont pas régularisé leur situation !

11379219

Lire l’article

Voir aussi : Décision du 21 décembre 2017 relative au compte de campagne de M. Emmanuel MACRON, candidat à l’élection du Président de la République des 23 avril et 7 mai 2017

L’ex-députée LREM mise en examen pour fraude électorale

Encore un scandale dans la majorité présidentielle !

La députée de Mayotte, dont l’élection avait été invalidée en janvier, a été mise en examen mardi pour fraude électorale.

000_q9511

Lire l’article

Mennel Ibtissem sélectionnée par The Voice et ses positions pro-islamistes

Depuis la diffusion de sa prestation des auditions à l’aveugle de The Voice, samedi 3 février sur TF1, d’anciens messages de Mennel Ibtissem, chanteuse d’origine syrienne, refont surface et créent la polémique :

Remise en cause de l’attentat de Nice, photo avec une responsable associative communautariste… Mennel Ibtissem a également fait la promotion des écrits de l’islamologue proche des salafistes Tariq Ramadan !

Ses comptes Facebook et Twitter ont été désactivés pour enrayer la polémique… mais rop tard : les captures d’écran pullulent sur le web !

Sur internet on peut lire aussi que la chanteuse Mennel Ibtissem est associée dans son clip « Souris Palestine » à une équipe de tournage qui signe ses productions du logo du CBSP. Le CBSP est une organisation dont les comptes ont été bloqué et les responsables incarcérés aux USA pour avoir financé le groupuscule islamiste Hamas.

Lire les articles :

Une candidate voilée de The Voice rattrapée par ses messages pro-islamistes

Une candidate de The Voice rattrapée par des tweets controversés

Mennel Ibtissem, la candidate voilée de The Voice, a bien soutenu des islamistes

La chanteuse Mennel Ibtissem s’est associée à un réseau islamiste radical

Les SDF dorment dans la rue « par choix » selon La République En Marche

Interrogé sur RFI, Sylvain Maillard député LREM a repris la ligne du gouvernement qui prétend qu’en Ile-de-France, seuls cinquante SDF dormiraient dans la rue faute de place.

Les autres y seraient volontairement !

Encore une promesse, faite en juillet, qu’Emmanuel Macron n’est pas parvenu à la tenir : « Je ne veux plus, d’ici la fin de l’année, avoir des femmes et des hommes dans les rues ».

Lire l’article

 

La villa corse de Nicolas Hulot change mystérieusement de surface

Nicolas Hulot, le ministre de la Transition écologique, aurait-il des pouvoirs magiques ?

Il aurait en tout cas réussi à faire varier la surface et la valeur de sa maison corse sans difficulté !

 

Après avoir sous-estimé la valeur de ses deux maisons en Haute-Savoie, le ministre de l’Écologie semble avoir eu également de soucis pour bien évaluer celle de sa villa corse.

Dans sa déclaration de patrimoine, publiée en décembre dernier par la Haute autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP), Nicolas Hulot a assuré être le propriétaire d’une villa de 334 mètres carrés sur l’île de Beauté, implantée sur un terrain de 3 hectares. Sa valeur était alors estimée à 1.050.000 euros.

Sauf que…

Le ministre avait souhaité par le passé se délester de sa maison et l’avais mise en vente par l’intermédiaire de Sotheby’s.

L’annonce, reproduite par Le Point, vantait à l’été 2016 une « propriété exceptionnelle de 3,5 hectares » offrant « un panoramique unique et privilégié sur les aiguilles de Bavella » ainsi qu’une villa « construite en pierre de taille et en red cedar » de « 350 mètres carrés habitables et 150 mètres carrés de dépendances ».

L’agence immobilière de luxe espérait alors vendre le bien pour 2 à 5 millions d’euros !

 

Lire les articles :

Comment la maison corse de Hulot a rétréci

Embrouillamini autour de la villa corse de Nicolas Hulot

 

Anne Hidalgo a dépensé 224.580 euros pour un rapport de 14 pages sur la propreté à Paris

Le document a été commandé par la mairie dans le but de recueillir l’avis des Parisiens sur l’état de propreté de la ville…

Dans le même temps, une mission présidée par l’opposition doit remettre jeudi un rapport de 232 pages sur ce sujet, qui n’a pas coûté un euro supplémentaire aux contribuables !

13166829

Lire la suite

%d blogueurs aiment cette page :